Temps de lecture : 3 minutes

La Fresque du Climat est un atelier ludique qui permet de comprendre les causes et les conséquences du réchauffement climatique. Il a été inventé par Cédric Ringenbach en 2015 sur la base des rapports du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat). Cet ingénieur diplômé de l’Ecole Centrale de Nantes a notamment dirigé de 2010 à 2016 The Shift Project, think-tank de la transition carbone.

Il a créé dans le même temps l’association du même nom La Fresque du Climat qui diffuse cet atelier depuis fin 2017. L’objectif est de sensibiliser un million de personnes aux enjeux du climat. Nous avons assisté à la première Fresque du Climat à Lille, organisée par notre partenaire Benoit Guyot et animée par Pol Hovine.

La Fresque du Climat, une animation collaborative et pédagogique

La Fresque Du Climat est un jeu participatif qui permet d’en apprendre beaucoup en très peu de temps sur les causes et conséquences du réchauffement climatique. Basé sur l’intelligence collective, il s’adresse aussi bien aux novices qu’aux connaisseurs du sujet. Le jeu est composé d’un set de 42 cartes divisées en 5 lots que l’on découvre successivement. L’objectif est de reconstituer la Fresque en reliant les cartes au fur et à mesure. Nous créons ainsi des liens de causes à effet pour comprendre le dérèglement climatique.

Il existe également une version enfants avec deux fois moins de cartes, des textes plus simples et des indices plus explicites pour reconstituer les connexions. Ce jeu peut ainsi se décliner dans les écoles, les associations, les entreprises pour une séance de team building ou encore pour démarrer une démarche RSE.

Comment améliorer la Fresque du Climat ?

Nous étions très impatients de tester cet outil qui entre en parfaite résonance avec les valeurs de EcoGameLab : sensibiliser et engager les citoyens à la cause écologique grâce au jeu. Nous avons apprécié de nombreux aspects de cet atelier. Tout d’abord, le fait d’être en groupe d’environ 6 personnes nous a permis d’échanger et de créer des véritables synergies entre les participants .

Pour les connaisseurs, le jeu est intéressant : on retrouve vite les éléments clés du dérèglement climatique mais il permet “d’organiser” toutes les connaissances accumulées et de clarifier la problématique. Pour les novices, le jeu parait tout de même compliqué avec un vocabulaire très scientifique. Les explications au dos des cartes peuvent parfois aider mais ne sont pas toujours plus explicites. Pour autant l’objectif de la Fresque du climat est bien atteint, nous apprenons beaucoup en peu de temps. Même les connaisseurs découvrent (ou redécouvrent) des notions qui leur étaient inconnues, ce fut par exemple le cas dans notre groupe pour le terme “forçage radiatif”.

La Fresque du Climat donne une vision d’ensemble et donne des clés de compréhension pour comprendre cette vaste problématique. Cependant, le sujet est tellement grave que l’on peut se sentir assommé et déprimé à la fin de la session. C’est pourquoi nous pensons qu’il faudrait ajouter un lot de cartes pour indiquer comment agir pour réussir la transition écologique. Quel mode de vie adopter ? Comment repenser la société ? Quels sont les gestes forts à privilégier pour agir en tant que consom’acteur ? Cela permettrait de finir sur une touche positive et de rebondir efficacement après ce constat alarmant.

Le côté créatif a été un peu mis de côté dans notre démonstration alors que cela semble être un point majeur pour rendre ludique l’atelier et s’approprier la Fresque. De la même façon, nous avons créé un seul groupe de niveau, celui des “experts”. Nous pensons que regrouper chaque groupe par niveau permet une expérience plus participative, pour les personnes moins sensibilisées notamment. Le niveau des participants pourrait être déterminé lors de l’icebreaker par exemple.

Un déploiement à grande échelle

Pour atteindre l’objectif d’un million de personnes sensibilisées, il est possible de se former pour animer à son tour des sessions de la Fresque du Climat. En septembre, l’association va déployer le jeu à grande échelle en organisant la #RentréeClimat. Le but est de sensibiliser l’enseignement supérieur avec des dizaines d’ateliers dans les écoles pendant leur semaine d’intégration. Les élèves des grandes écoles et des universités françaises ont un rôle essentiel à jouer car ce sont eux qui inventeront le monde de demain. L’objectif affiché est de toucher 10.000 étudiants sur une semaine.

Nous sommes contents de voir de plus en plus d’acteurs faire appel à des outils ludiques pour favoriser l’adoption de comportements éco-responsables chez les citoyens. Si vous avez envie de concevoir un nouvel outil ludique pour sensibiliser vos utilisateurs, contactez-nous !